animaux

Mon Roméo s'en est allé

Hier, j'ai perdu mon Roméo... Non pas l'amour de ma vie mais mon chien, un charmant Golden blanc du nom de Roméo. 12 ans d'amour et 12 ans de joie qui s'envole et beaucoup de souvenirs qui remonte à la surface...

C'est juste un animal me disent certains... Non ce n'était pas juste un animal...

Une peluche vivante...

Roméo est entré dans ma vie âgé de quelques mois seulement, petit, c'était une véritable peluche vivante. Il a beaucoup grandi par la suite mais c'est resté une grosse peluche très attendrissante.

Un rigolo...

Aboyer après le hublot de la machine à laver quand elle est en marche et que ça tourne... 

Se mettre à aboyer dès que je me mettais à jouer du piano, on avait presque l'impression qu'il chantait avec moi... 

Courir après les vaches dans les champs et voir tout le troupeau qui le suivait... 

Mettre sa tête sous l'eau pour chercher un caillou lors de nos balades sur la plage...

Se coucher sur le dos dès qu'on sortait son peigne, car il adorait ça... 

Il n'a jamais compris comment ramener sa balle mais à très vite compris comment ramener l'os du chien des voisins.

Et le must pour un chien, qui n'était pas vraiment un chien de garde... C'est qu'il aboyait uniquement sur les gens qu'il connaissait et surtout qu'il aimait! On s'avait direct que quelqu'un de la famille ou un ami proche venait à la maison. Par contre, on a jamais su pour les inconnus.

Un compagnon...

12 ans de balades sur la plage, dans les champs, en vacances et souvent même au bureau...

Les premières années, lorsque j'étais au collège, j'étais amoureuse d'un de mes jeunes voisins, dès le retour de l'école j'allais le balader en espérant croiser l'amoureux dans la résidence et de papoter quelques instants avec lui.

Lorsque j'étais triste, je partais me balader avec lui et j'allais me balancer sur les balançoires de l'air de jeux, je lui racontais mes misères et j'avais presque l'impression qu'il me comprenait...

Lorsque je sortais mon zodiac, c'était le premier a être content, et à sauter dans la voiture. Il se mettait toujours à la proue du bateau, les oreilles dans le vent, prêt à sauter à l'eau dès qu'on s'approchait des îles.

Depuis que je ne vis plus à la maison, dès que j'arrivais, il sortait du garage en reconnaissant le bruit de ma CLIO et il venait toujours m'accueillir et chercher des câlins. Hier soir... pour la première fois, la porte de garage était fermée, et aucune grosse boule de poils blanche n'est venue me souhaiter la bienvenue.

Une moitié de vie...

Roméo est mort à 12 ans, j'en ai 24, le calcul est vite fait, j'ai passé la moitié de ma vie avec mon chien... Alors comment peut-on n'avoir aucun chagrin pour quelqu'un qui a partagé la moitié de notre existence...

Vous l'aurez compris c'était un chien extraordinaire,
mais je pense qu'ils le sont tous aux yeux de leurs maîtres...

Un chien, un chat, ou autre, bien que ça soit des animaux, il n'empêche qu'ils intègrent une famille qui les chérit et qui les aime pendant de nombreuses années, et c'est toujours douloureux de perdre un membre de sa famille.

Ce n'est pas très gai comme article, mais ça m'énerve de voir et d'entendre des gens qui n'ont aucune compassion parce qu'ils n'ont jamais eu d'animaux de compagnie et qui n'arrivent pas à comprendre que tu puisses pleurer la mort d'un chien!

Sachez "les gens", que non un chien n'est pas juste un animal, c'est un véritable compagnon de vie à qui il ne manque vraiment que la parole! 

Mon chien, mon compagnon, mon Roméo, je te souhaites d'être très heureux, où que tu sois!

About Lady Breizh

7 commentaires:

  1. Je pense que toutes les personnes qui ont eu un animal de compagnie comprennent que ce n'est pas qu'un animal.
    J'ai eu deux chiens et deux chats, chaque départ est douloureux....
    Je te souhaite plein de courage et je t'envoie des bisous de soutien !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai perdu 3 chats, dont un qui avait 12 ans comme ton Roméo et je comprends ta peine...Ce sont bien plus que des animaux, de vrais compagnons. Je pense bien fort à toi, il faut du temps pour s'en remettre, comme pour tout deuil d'un être cher. Gros bisous bretons!

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles c'est gentil!
    je pense bien que les gens normaux et sensibles qui ont eu des animaux comprennent, mais ça m'énerve de voir des gens qui te prennent pour une débile parce que tu pleures ton chien...
    Envie de faire comprendre à ces gens là que non c'est pas juste un animal et que oui pour moi c'est un deuil...
    C'est le premier qui part donc c'est dur, mon chat n'a que 4 ans pour l'instant et je lui souhaite encore beaucoup d'années de bonheur!! Bisous à vous les filles

    RépondreSupprimer
  4. C'est tellement dur de perdre son animal de compagnie! J'ai perdu mon chien, âgé de 16 ans, il y a maintenant un an 1/2 mais c'est toujours aussi dur de voir la maison vide quand je rentre chez mes parents.
    L'important c'est qu'il ait vécu heureux!
    Je te soutiens dans ce dur moment!

    bisous

    RépondreSupprimer
  5. Je sais ce que tu ressens, c'est tellement dur. Bon courage et une tendre pensée pour le beau Roméo...

    RépondreSupprimer
  6. Merci les filles c'est gentil!!! ça passera avec le temps je suis sûre mais c'est tellement dur au départ... J'aurai mal au coeur dès que j'irai chez mes parents je pense. La bise à vous

    RépondreSupprimer
  7. Très touchée par votre post trouvé au cours d'un vagabondage breton.
    Nous avons le même, un Rupert, qui a 12 ans, même tête, mêmes habitudes, même compagnon des bons et des mauvais jours. Il vieillit et nous appréhendons le jour où il ne ne sera plus là... quoiqu'en dise "les gens". En attendant les balades sont plus courtes mais son regard est toujours aussi expressif.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.