coup de gueule

Pour ou contre le travail le soir ou le dimanche ?

C’est un sujet qui fait la UNE en ce moment, donc je ne pense pas que vous soyez passé à côté ! Cela fait quelques jours que le débat est lancé, un débat sociétal qui se transforme bien rapidement en débat politique à la veille des municipales… Chaque camp défend ses intérêts soit disant pour le bien-être de ces pauvres salariés qu’on oblige à bosser après 21h ou/et le dimanche.

Parlons-en de ses pauvres salariés…

Chez Sephora, Monoprix, Leroy Merlin et autres, les travailleurs sont volontaires, les heures sont majorées et en règle générale tout le monde est content. Les salariés adaptent leur vie sociale, les étudiants peuvent trouver de petits boulots pour payer leurs études, certains y voient un complément de revenu.

Et oui, j’ai bossé dans une enseigne de la grande distribution lorsque j’étais étudiante, oui parfois le Décathlon ouvrait le dimanche (soldes, Noël) et à chaque fois seuls les salariés volontaires bossaient ! Mais sachez qu’on était nombreux car on était payé double ! Qui peut passer à côté de ses sources de revenus supplémentaires ?

Alors certes c’est du chiffre d’affaires supplémentaire pour toutes ces grandes enseignes mais sachez que les salariés aussi y gagnent au final ! Mais dans l’histoire, nous aussi consommateurs, on est content, non ? Content de pouvoir sortir le dimanche et avoir des activités alors qu’on a bossé toute la semaine et que la journée du samedi n’a pas suffi…

L’hypocrisie du repos dominical, on en parle ?

Soit disant le dimanche est un jour fait pour se reposer, pour être avec sa famille, bla bla bla… Mais honnêtement dans ce cas on devrait tout fermer ! Tout le monde devrait être en repos ? Non ?

Alors là s’il vous plaît, plus de télévision ou de radio car les journalistes et l’équipe technique sont bien au chaud chez eux, plus de restaurants car les cuisiniers et les serveurs sont à la maison, plus de musées, plus de théâtre, mais ça va plus loin, on peut aussi dire plus de soins car toute l’équipe médicale est absente…

Honnêtement, vous êtes contre aller faire vos courses, votre shopping ou vos emplettes pour bricoler le dimanche ? Vous êtes contre pouvoir faire vos courses après 21H alors que vous avez terminez à 19h30 le travail et que vous avez presque une heure de trajet pour rentrer dans votre sweet-home ?

Mais êtes-vous contre faire un cinéma tranquillement le dimanche soir après avoir dégusté une pizza à la pizzeria ? Etes-vous contre une visite culturelle au Louvres lors de votre virée à Paris ? Etes-vous contre un dimanche avachi devant votre télévision ?


Alors Monsieur Lambda qui vend des meubles n’a pas le droit de bosser pour gagner plus mais Madame X à le devoir de se rendre au boulot pour vous confectionner votre bon petit plat ? Et Monsieur Y qui est de garde à l’hôpital pour veillez sur votre enfant malade ? Sachez que Madame X et Monsieur Y sont rarement payés plus eux ! C’est pas hypocrite comme débat ?

Enfin voilà, je tenais à passer ce petit coup de gueule car franchement les médias, les syndicats, les politiques ! Ils m’énervent tous avec ça alors qu’ils sont loin des vrais réalités de la vie !


Vous en pensez quoi vous ?

Bon mercredi

About Florence

14 commentaires:

  1. je rejoins totalement ton avis... ce n'est pas le travail du dimanche le problème c'est les possibles abus/ pression sur les salariés par leurs employeurs pour les inciter à bosser le dimanche!
    Mais le travail en lui même, s'il est effectivement volontaire, n'est que positif! Comme tu dis les étudiants sont contents de trouver du boulot le seul jour de la semaine où ils sont 100% dispo, et tout le monde est content de gagner plus (et peu importe le salaire de base, je crois que n'importe qui accepterait une proposition de gagner le double un jour où il n'a rien de prévu et pas de contrainte familiale ^^)
    De toute façon, tant qu'il a du monde dans les magasins aussi bien côté vendeur que client c'est qu'il y a une demande...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait!
      Comme toi je suis contre les abus, mais c'est pas dans leurs intérêts non plus car les syndicats peuvent vite leur tomber dessus!
      En règle général le travaille le dimanche est bien réglementé au vue du salaire et du nombre d'autorisations d'ouverture.
      Et puis les heures supp c'est pareil partout, on a tous le même combat... Souvent on nous propose de la récup plutôt que de nous les payer... Et ça même dans le privé, même dans les PME...

      Supprimer
  2. Complètement d'accord avec toi ! Les salariés ont besoin de bosser plus, les consommateurs sont ravis d'avoir aussi le dimanche pour certains achats (je pense surtout à ceux qui bossent tous les samedis ou presque !) et pourquoi deux poids deux mesures selon les secteurs ? Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton avis! Je suis d'accord avec toi, pourquoi la loi devrait changer en fonction des secteurs! Du moment que marques, salariés et consommateurs s'y retrouvent!

      Supprimer
  3. Mon avis est un peu biaisé, car avec un mari chef cuisinier, le dimanche n'a jamais été et ne sera sans doute jamais pour nous un jour de repos familial... Par ailleurs, lorsque j'étais étudiante, je travaillais le soir & le dimanche...
    Je suis donc pour le travail du dimanche dès lors que les dérives & abus sont jugulés et que travailler le dimanche ne soit pas imposé à certains salariés (et accompagné de menaces ou chantages, car c'est aussi un peu parfois le risque dans certains secteurs...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rejoins, car moi aussi mon ami bosse dans la restauration et qu'il a oublié depuis bien des années ce que c'était un weekend, un jour férié voir même un Noël ou un réveillon! J'ai travaillé le soir et les weekends pendant toutes mes études (Décathlon et extra en restauration), ça me permettait d'avoir un petit revenu pour payer mes sorties, mon essence et mon shopping, sans à avoir être trop dépendante de mes parents! J'étais plus que ravie de pouvoir bosser le dimanche sur la base du volontariats pour être payé double! Mais ceux de la restauration, d'un ce n'est pas du volontariat de deux leurs heures ne sont ni majorées ni doublées! voilà pourquoi je trouve tout ce ramdam récent plus qu'hypocrite!

      Supprimer
  4. J'ai voté !
    Personnellement, j'ai bossé en grande distri. J'ai toujours refusé de travailler pour une enseigne qui ouvrait le dimanche.
    C'est un choix, car en 7 ans de grande distri je suis tombée sur des magasins où tu n'avais jamais de jour de repos ou bien où toutes les heures supp' n'étaient pas payées, mais récupérées, ... Donc je pense que j'avais assez donné pour en + m'emmerder à bosser le dimanche.
    Après je ne dis pas, si je ne m'étais pas autant fait "avoir" auparavant et si les heures du dimanche avait été payé + oui pourquoi pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. malheureusement, ce n'est pas le cas qu'en grande distri, dans l'agro par exemple, de nombreuses entreprises ne payent ni les heures supp ni les heures de nuit avec majoration, comme toi, ils imposent de la récupération à leurs salariés! Je trouve qu'il ferait mieux de sanctionné les abus au droit du travail plutôt que de débattre sur un sujet où les salariés (le cas de Sephora) sont content d'aller bosser le dimanche pour gagner plus voir pour gagner de l'argent de poche pour les étudiants.

      Supprimer
  5. Si on part sur la base du volontariat, je ne vois pas où est le problème... à condition bien entendu de respecter correctement le droit du travail et le repos hebdomadaire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait, sur ces points là je te rejoins complètement :)

      Supprimer
  6. Je suis d'accord avec toi ! J'ai aussi eu à travaillé le dimanche pendant les soldes et ça m'a bien arrangée pendant mes études, surtout qu'ils étaient payés doubles.
    Sur le principe, c'est bien. Après, il y a souvent des déviances de la part des grandes entreprises.

    RépondreSupprimer
  7. Pareil, dans la mesure où ce n'est pas une obligation et où le droit du travail est respecté, ça ne me pose pas de problème. Bisous!

    RépondreSupprimer
  8. Je ne comprends pas du tout pourquoi on focalise sur le dimanche. L'important est qu'il y ait un jour de repos hebdomadaire, mais le fait que se soit le dimanche plutôt qu'un autre jour est un héritage religieux, personne ne se demande, dans un pays qui ne cesse de crier sa laïcité, si certains employés ne préfèreraient pas avoir leur vendredi ou leur samedi... Merci pour cet article qui lance une discussion très intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi! On ne dénigre pas les restaurateurs et leurs salariés qui ont souvent lundi et mardi en congé alors que le dimanche est la journée où souvent ils bossent le plus...

      Supprimer

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.