Cinéma

The Monuments Men

Comme tous les ans, cette année, on a fêté les Printemps du Cinéma, les 16, 17 et 18 Mars. Hier soir j'en ai donc profité pour aller voir le dernier film de George Clooney : Monuments Men.


Passionnée par l'histoire des guerres mondiales et surtout celle la deuxième, je me suis surtout intéressée à la Shoah, l'histoire des déportations. J'ai d'ailleurs visité plusieurs camps de concentration dont le plus connu car c'est aussi celui qui a tué le plus d'hommes : Auschwitz-Birkenau.

La bande annonce du film avait piqué ma curiosité, car je ne connaissais pas cette partie de l'histoire et j'avais vraiment envie d'en savoir plus. Et puis avec George Clooney, Matt Damon et Jean Dujardin, que demander de plus ;-)

Monuments Men, de George Clooney, s'inspire donc d'événements réels en racontant la chasse aux œuvres d'art menée pendant la seconde guerre mondiale alors que celle-ci arrivait à terme.

Hitler avait pour projet de construire le plus grand musée du monde, personnel bien-sûr, pour y réunir toutes les œuvres d'art volées. Les Nazis ont donc pillé les musées, les églises ainsi que les collections privées (surtout celles des Juifs) afin d'assouvir la soif de grandeur du führer.


Ce sont donc 7 hommes qui au péril de leur vie sont envoyés en mission spéciale en France et en Europe. Cette équipe fût constituée par le président Roosevelt, dans le but de protéger les œuvres d'art mais surtout de retrouver les œuvres volées afin de les restituer à leurs propriétaires légitimes.


Dans la réalité, ce fût environ 350 personnes, volontaires pour la plupart, venus de 13 pays qui ont menés à bien cette mission. Conservateurs de musées, artistes, architectes ou historiens d’art, ils étaient tout sauf des soldats mais ils ont rejoint les rangs de l'armée pour protéger notre histoire.

Ainsi, Matt Damon rappelle James Rorimer, le directeur du Metropolitan Museum of Art de New York. A ses côtés, George Clooney est Frank Stokes, personnage inspiré de l'historien d'art George Stout. L’acteur Dimitri Leonidas, l'interprète allemand du groupe, est directement inspiré d’Harry Ettlinger, 88 ans aujourd'hui et qui n’est autre que l’un des derniers "Monuments Men" encore en vie.


Mais on a aussi des Monuments Women. Dans le film, Cate Blanchett incarne Claire Simone mais joue en réalité le rôle de Rose Valland. C'était une résistante française qui travaillait avec les Nazis sur Paris et qui en avait profité pour répertorier toutes les œuvres volées qui transitaient par le musée du Jeu de Paume.


Cette fine équipe a permis de retrouver plus de 5 millions d'oeuvres volées qui furent par la suite rendues à leurs propriétaires. Parmi les œuvres rescapées, on compte encore "la Dame à l'hermine", de Léonard de Vinci, ou "la Madone de Bruges" de Michel-Ange. Malheureusement, des centaines de milliers d’objets n’ont malheureusement jamais été retrouvés.


J'ai appris énormément sur l'histoire à travers ce film. Saviez-vous par exemple qui notre fameuse "Mona Lisa" de Léonard de Vinci a été déplacée six fois pendant la guerre pour éviter tout vol?

Instructif et émouvant, ce film ponctué d'humour, permet de découvrir de véritables héros qui ont joués un rôle clé pendant la guerre, en nous permettant de pouvoir admirer, aujourd'hui encore, ces joyaux du passé.


Un grand merci à George Clooney qui permet de valoriser l'histoire de ces héros trop souvent oubliés lorsqu'on raconte cette guerre...

About Florence

5 commentaires:

  1. Pour cette part d'histoire méconnue, je le verrai. Mais bien tranquillement dans mon canapé ;)
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-) tu me diras ce que tu en as pensé. Bisous

      Supprimer
  2. Isabelle de Guinzansamedi, mars 22, 2014

    Il me tentait déjà et maintenant encore plus ! Mais je veux aussi voir Her, alors ça ne va pas être évident !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. her? je ne connais pas. J'espère que tu aimeras celui-ci

      Supprimer
  3. Je tombe par hasard sur votre site, en voulant regarder la Madone de Bruges. Je viens de terminer le livre Monuments Men de Robert M. Edsel, je vous conseille de le lire, il est exceptionnel et vous donnera une "mine" d'informations si vous êtes passionnée par ce sujet. Comme vous, je ne connaissais pas cette partie de l'Histoire de la Seconde Guerre mondiale qui pourtant me parait importante dans la stratégie nazie. Merci pour ce blog fort intéressant. Françoise de Nîmes

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.