santé et équilibre

Changement d'alimentation

Demat,

J'espère que vous avez passé un bon weekend, malgré l'épisode pluvieux qui annonce incontestablement le retour de l'Automne. Hier soir, j'ai d'ailleurs descendu à la cave mes sandales et escarpins ouverts pour mettre mes bottes et bottines dans mon placard à chaussures... Démoralisant je vous dis... Je n'ai pas encore rallumé le chauffage, mais ça ne saurait tarder!

Aujourd'hui pas de recette, mais je tenais à partager quelque chose avec vous. Quelque chose qui me tient à cœur car ça fait parti de mon quotidien depuis bientôt 3 ans et parce ce que ça influence ma vie d'aujourd'hui et notamment mon alimentation.

Crédit Photo : Marie Claire
Pour ceux et celles qui me suivent depuis longtemps vous le savez déjà. Pour les autres, je vous résume brièvement la situation : ma maman lutte contre un mal depuis bientôt 3 ans, un mal qu'on généralise souvent sous le nom de "cancer". Il existe bien des types de cancers mais le sien est plutôt rare et méconnu. Alors depuis 3 ans, on se renseigne, on teste des nouveaux traitements, naturels ou non mais on garde en tête que l'alimentation est la première des médecines. On dit d'ailleurs souvent qu'on est ce que l'on mange.

Si au début, je n'écoutais que d'une oreille les recommandations de ma maman, je dois dire qu'au fur et à mesure, je l'écoute et je m'adapte. Au départ, peut-être pour lui faire plaisir, mais aujourd'hui je me rend compte que je prends du plaisir à mieux manger et à prendre soin de moi.

- Soin du corps et du visage :

Je me tourne vers des cosmétiques bio, naturels ou sans substances controversées. On trouve aujourd'hui beaucoup de produits BIO ou naturels, même en supermarché. J'avoue être devenue fan de la marque So Bio Etic et des produits Experelle. J'utilise désormais moins de produits qu'avant mais j'essaye de mieux les choisir. La qualité plutôt que la quantité.

- Plus de légumes :

Je me suis inscrite dans une AMAP et j'ai désormais un panier de légumes BIO, frais et de saison toutes les semaines.

Je prends beaucoup de plaisir à découvrir mon panier chaque mardi. Je découvre parfois des légumes méconnus comme les blettes ou encore le butternut.

Avec le temps, je me rends compte que je mange bien plus de légumes qu'avant et que j'ai, de façon naturelle, largement diminuer ma consommation de pâtes, riz ou autres féculents.

La préparation est parfois contraignante, mais c'est tellement agréable de manger de bons légumes, on retrouve le vrai goût des légumes, et on oublie rapidement les légumes sans saveurs des supermarchés (je pense notamment aux tomates). Ils sont parfois moches mais ils sont bons :-) (je pense à la campagne actuelle des légumes moches à petits prix dans les supermarchés, je salue cette initiative qui limitera en partie le gaspillage alimentaire), 

Crédit Photo : Tourisme Cambrésis

- Moins de produits laitiers, surtout ceux issus de la vache

Je ne mange presque plus de produits laitiers. Je craque toujours sur un peu de fromage, mais je privilégie le fromage de chèvre ou celui de brebis.

J'utilise toujours du lait dans mes recettes mais je ne mange plus de fromage blanc le matin ni de yaourts en dessert.

J'utilise de la crème de soja pour cuisiner à la place de la crème fraîche quand c'est possible. Pour cuire mes viandes à la poêle, je privilégie désormais l'huile de coco à la place du beurre.

J'ai lu beaucoup d'articles sur le sujet et bien qu'on nous pousse à consommer 3 produits laitiers par jour, on trouve calcium et vitamines dans bien d'autres aliments. Je sais aussi qu'on est le seul mammifère à continuer de consommer du lait une fois qu'on est sevré... Du lait provenant d'autres mammifères... Je ne suis pas là pour lancer un débat, je ne serai pas drastique sur la question surtout s'il s'agit de manger une raclette ou une tartiflette avec les froides journées de l'hiver qui arrivent à grands pas. Simplement, j'essaye de limiter ma consommation et je remplace désormais mes yaourts par des fruits ou une compote.

Crédit Photo : Marie France

- Moins de Gluten

Certaines personnes sont intolérantes au gluten, mais beaucoup de recherches prouvent qu'on en consomme trop aujourd'hui, alors j'essaye de le limiter. 

Je ne mange plus de pain ou de muesli le matin, mais des galettes de riz accompagnées d'un peu de compote.

Je mange moins de pâtes et j'essaye de les prendre à la farine de riz ou de sarrasin.

Je privilégie la farine de riz ou de châtaignes lorsque je fais un gâteau ou une pâte brisée.

Crédit Photo : Plus Mince Plus Jeune

- Moins d'eau du robinet

Depuis mes 18 ans que j'ai quitté le foyer familiale, je n'avais jamais acheté un seul pack d'eau. Seulement voilà, en regardant quelques reportages, bien que l'eau du robinet soit propre à la consommation, lorsqu'elle est traitée, il reste de nombreuses substances qu'on n'est pas en mesure de nettoyer. J'avais notamment lu qu'ils étaient capables de reproduire une pilule contraceptive avec les micro-particules de l'eau du robinet; car c'est quelque chose que nous les filles on rejette et qu'ils n'arrive pas encore à traiter.

J'avoue que depuis quelques semaines, je consomme essentiellement de l'eau minérale et je ne bois presque plus d'eau du robinet. Je ne suis pas rendue au stade de ma maman qui utilise de l'eau minérale pour faire sa soupe, cuire ses légumes ou préparer son thé, mais je bois désormais de l'eau minérale au cours de mes repas.

Le bilan après quelques semaines :

Je passe plus de temps dans ma cuisine mais je savoure mes petits plats. Je ne suis presque plus ballonnée auprès un repas. Je ne suis pas fatiguée et je ne pense pas souffrir de carences. Mais le plus grand changement, il se voit sur la balance. Car sans changer mes habitudes sportives et tout en mangeant 3 repas complets dont 2 avec entrée, plat et dessert, j'ai perdu presque 4 kilos naturellement.

Cet article n'a pas pour objectif de lancer un débat ou de vous dire de faire pareil que moi; car j'estime que chacun est libre de prendre soin de se renseigner et de modifier ses habitudes. Depuis 3 ans, je tente de modifier les miennes car cette maladie fait qu'on se renseigne, qu'on étudie beaucoup de théories et qu'on essaye d'écouter les besoins de son corps tout en essayant de ne pas être de trop influencé par les médias et les géants des industries agroalimentaires qui nous poussent à manger toujours plus.

Je n'ai jamais été une adepte des plats préparés et j'ai toujours pris du plaisir à réaliser moi même mes préparations pour savoir ce qu'il y avait dans mon assiette. Aujourd'hui, je suis d'autant plus vigilante et j'essaye de temporiser tout ça.

Je ne suis pas dans un régime drastique car je ne me priverais pas d'une bonne pizza ou d'une bonne crêpe de blé noir Complète qui contient de l'emmental ou encore d'une bonne tartine de fromage mais au quotidien j'essaye de faire attention.

Maman si tu me lis, je suis sûre que tu seras ravie de voir que j'écoute tes conseils moins de sucres, moins de laitages et moins de gluten :-) Faire face à un cancer, c'est difficile pour le malade mais ça l'est aussi pour les proches. 

Je vous en parle aujourd'hui car je voudrais savoir si vous aussi, il y a des facteurs qui influencent votre vie quotidienne, si oui, je serai ravie d'en discuter avec vous, qu'on échange nos avis et nos conseils.

En attendant, je vous souhaite à tous une bonne semaine!

About Florence

18 commentaires:

  1. Article super intéressant, il faut vraiment que je me résonne et mette quelques unes de ces habitudes en place...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci copine, c'est gentil, c'est pas très compliqué, faut prendre quelques réflexes au début et changer sa façon de faire les courses! l'essentiel étant de ne pas non plus se frustrer en se privant. Il faut trouver un juste milieu je pense!

      Supprimer
  2. Pour l'eau, il y a énormément de débats... D'un côté l'eau du robinet fait peur car blabla (flemme de redévelopper ce que tu as très bien fait) mais l'eau en bouteille n'est pas toute rose, notamment à cause des bouteilles plastiques... Compliqué en fait.
    Perso, je préfère l'eau du robinet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je te rejoins aussi sur ce point là, rien n'est blanc ou noir je pense, y'a un peu de gris partout....

      Supprimer
  3. Pour les eaux minérales, je te recommande plutôt Montcalm et Mont Roucous qui ont très peu de résidus secs. Quand on voit les taux de certaines eaux, on se dit qu'elles ne sont pas si bonnes... Sinon tu peux aussi filtrer l'eau du robinet. En fait, c'est du bon sens et ton article montre bien que c'est assez facile de mieux consommer... Merci pour ce partage, bisous à toi (et ta Maman!) :)

    RépondreSupprimer
  4. De plus en plus de personnes, même non avertis, font une démarche de bon sens visant à réduire l'utilisation de nourriture industrielle, les scandales alimentaires et les maladies y sont pour quelque chose mais on trouve aussi aujourd'hui beaucoup de littérature sur le sujet. Comme tu le dis nous pouvons faire attention sans pour autant nous priver et surtout ne pas oublier de se faire plaisir.

    Je vous conseillerai entre autre le Livre du Professeur Signalet, assez complexe, qui soignait des patients atteints de la maladie de Chrone avec une alimentation de type néolithique, l'alimentation et l'équilibre acido-basique, le dernier livre de Nicolino sur la pollution chimique généralisée, et le blog suivant : http://www.dur-a-avaler.com

    A chacun d'y trouver sa voie et son équilibre, pour ma part, depuis longtemps concerné par ce sujet, nous avons un petit potager qui fourni quelques légumes dont nous faisons une forte consommation, tous comme les fruits, en privilégiant les fournisseurs locaux et bio dans la mesure du possible, nous étions inscrits à une Amap mais n'étions pas satisfait, nous mangeons peu de viande et privilégions de fromage de chèvre ou le fromage blanc. J'essaie aujourd'hui de diminuer ma consommation de gluten, non pas pour des questions d'intolérance, mais parce que ça limite la fatigue due à son assimilation, et pour l'eau c'est l'eau du robinet filtrée.
    Pour le vin après avoir regardé récemment cette émission http://www.france3.fr/emission/vino-business et le film http://blog.vinisat.com/resistance-naturelle-la-revolte-du-vin-italien/ nous essayons de trouver des vins naturels sans traitements fongicides, que l'on peut trouver par exemple chez l'ampélographe à Auray, tant pis pour les grand cru, d'autant qu'ils sont surprenants, délicieux et peu chers.

    Bref, loin de tous sectarisme ou obligations, cela nous oblige à une démarche volontaire et à une reprise en main de notre alimentation, nos choix de consommation sont par essence un choix de civilisation, un choix citoyen, alors bon appétit et peut-être pouvons nous partager ici bonnes adresses et petits tuyaux.

    Soyons un zèbre
    http://bleublanczebre.fr/appel/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurent pour toutes ses informations, comme tu dis, on a de quoi être informé aujourd'hui, mais il faut je pense avoir un déclic quelque part pour ouvrir les yeux et essayer de changer des habitudes durement acquises avec le temps :-)

      Supprimer
  5. J'aimerais faire un peu plus comme toi...

    RépondreSupprimer
  6. Bravo pour cet article plein de bon sens. Depuis longtemps déjà, j'essaie d'utiliser des produits BIO, autant pour les repas que pour les soins du visage, douche, cheveux. Je bois du thé vert bio après le repas de midi. Je ne consomme qu'un peu de pain bio le matin et j'essaie de manger plutôt des laitages de chèvres ou de brebis.... et comme vous, sans faire de régime particulier, j'ai perdu 6 kg depuis 5 ans que je n'ai jamais repris. Je pense que cela ne peut être que meilleur à la santé. Je souhaite une meilleure santé à votre maman. Amitiés à toutes les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mary pour ton avis et tes encouragements!

      Supprimer
  7. Article très intéressant, et pensées pour ta maman et ta famille.
    Concernant l'alimentation j'ai diminué les laitages fin surtout les yaourts car je ne bois casiment jamais de chocolat chaud et que ce soit ça ou pas j'ai moins de mal de ventre après les repas.
    Tout comme toi tous mes cosmétiques sont bios et je ne suis fan de so bio etic.
    Pour les fruits et légumes, j'essaye mais c'est pas toujours simple car les légumes d'hiver et moi ont ne s'aiment pas trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton avis et tes pensées pour ma maman, bisous ma belle

      Supprimer
  8. Même démarche ! Lait de vache banni. Quasi plus de yaourts (et uniquement au lait de soja, brebis ou chèvre). Fromages de chèvre privilégiés. Suppression des produits raffinés. Consommation de viande extrêmement réduite. Courses à 95 % bio. Légumes et fruits achetés chez mon petit maraîcher bio présent toutes les semaines au marché. Produits de beauté réduits et exclusivement bio. Ménage au vinaigre blanc et bicarbonate de soude. Fleurcup adoptée. Achats de coton lavable en cours. Bref… tout plein de petits gestes qui peuvent sembler infimes. Mais je me dis que si tout le monde agit ainsi, ça aura forcément un impact significatif sur l'environnement. Et bien que j'étais déjà très fine, j'ai perdu 3 kgs depuis que j'ai pris mon alimentation en main. Je suis contente de constater (via ton article, les commentaires, etc.) que de plus en plus de personnes prennent conscience qu'il faut agir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet avis, j'utilise des cotons bio lavables depuis plusieurs mois déjà, c'est top ;-)
      La fleurcup j'y ai pensé plusieurs fois mais je n'ai pas encore franchi le cap.
      Comme toi je suis ravie que de plus en plus de gens fassent attention à tout ça pour leur santé et pour l'environnement.

      Supprimer
  9. merci pour ce retour complet de votre expérience et je souhaite un bon rétablissement a votre maman.
    Concernant votre démarche vous pouvez aussi limiter vos déchets concernant le nettoyage de la maison en nettoyant malin ( éliminer les lingettes à usage unique) limiter le nombre de produit d'entretien, privilegier certains produits écologiques.
    Ca ne pourra pas faire de mal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      je consomme déjà écolo de part les produits utilisés et par l'utilisation de lingettes et cotons réutilisables.

      j'en parlais notamment dans ces deux articles :

      http://www.ladybreizh.com/2013/07/10-gestes-pour-l-environnement.html
      http://www.ladybreizh.com/2013/06/un-geste-ecolo-dans-ma-routine-beaute.html

      Supprimer

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.