#CharlieHebdo

Je Suis Charlie

Demat chers lecteurs,

On vit deux bien tristes jours depuis hier, le choc et la peine sont immenses, et pourtant...


Pourtant hier matin encore, je me levais le sourire aux lèvres, je dégivrais ma voiture dans la joie et la bonne humeur avant de rejoindre mon bureau! On souriait et on déconnait jusqu'à midi... lorsque j'ai ouvert mon fil d'actu Twitter...


Pourtant, je n'en croyais pas mes yeux... Sur Twitter les informations fusaient, "Attentat au Charlie Hebdo", 11 morts, puis 12, puis des images, des vidéos ultra choquantes d'un policier qui se fait descendre froidement alors qu'il est à terre, les mains en l'air...

Pourtant, malgré tant d'horreur certains continuaient de cracher leur haine et leur rancune à un tel point, que ça m'a extrêmement choquée et que j'ai signalé plusieurs Tweets... Je pense que la liberté d'expression à ses limites lorsqu'on est face à une telle barbarie!


Pourtant après tant d'horreur, de la solidarité! Les réseaux sociaux ont vu pleuvoir "Je Suis Charlie",!


Les hommages ont commencé, des rassemblements se sont planifiés et j'ai été plus qu'émue de voir cet élan solidaire qui a touché le monde entier!


Très vite, on a comparé ça aux attentats du 11 Septembre, et bien que le nombres de victimes soient moindre, le symbole détruit et touché hier est tout aussi fort car les terroristes se sont attaqués à notre liberté d'expression l'un des trois piliers de la République Française : Liberté, Egalité, Fraternité!


Pourtant, en s'attaquant à un emblème fort de la presse Française, à un pilier de notre Nation, ils se sont fait du mal! Une fois encore, c'est leur religion qui va en pâtir de leurs actes... Les actes violents envers les musulmans et les mosquées ont déjà commencé ce matin pour mon plus grand désespoir. Je vous en pris, ne faîtes pas d'amalgame entre une religion et un groupe d'individus extrémistes et destructeurs de l'humanité...


J'ai été fière de la France et des Français lorsque j'ai vu le "Je Suis Charlie" sur Facebook, sur Twitter sur Instagram, et lorsque j'ai vu les milliers de personnes rassemblées partout en France pour rendre hommage aux 12 victimes. J'aurai aimé pouvoir me rendre sur Vannes pour partager ça, mais je devais prendre soin de ma maman qui est victime à son échelle et d'une autre manière d'actes terroristes au sein de son corps.

15 000 personnes réunies à Rennes!

Je me suis couchée le cœur lourd en pensant aux 12 victimes et à leurs proches qui ne méritaient pas tant de souffrance pour des dessins...


Je tenais juste à dire qu'il ne faut pas oublier les policiers et autres personnes, morts également lors de l'attentat, bien qu'ils n'étaient pas connus comme Wolinski, Cabu, Charb et Tignous.


Depuis hier, le temps s'est arrêté... Je n'étais pas sur Paris, je n'ai jamais lu un seul exemplaire du Charlie Hebdo (j'avais aperçu quelques caricatures surtout lorsqu'elles faisaient polémiques), je ne connaissais personnellement aucune des 12 victimes et pourtant cet événement me bouleverse...

Depuis hier midi, mes yeux sont rivés toutes les deux minutes sur mon fil d'actu Twitter et les émotions sont vives lorsque je vois les hommages rendus, lorsque je lis les réactions des uns et des autres, lorsqu'on a fait une minute de silence à 12h, lorsque je vois que les médias du monde entier ont parlé des événements bouleversants du Charlie Hebdo, lorsque je vois qu' "en voulant mettre la France à genou, ils l'ont mise debout"!


La France a mal mais les Français sont forts! Il y a eu de la terreur, de l'horreur et malgré tout de la chaleur, de la solidarité et de l'humanité! J'espère désormais que cette solidarité va continuer, que cette humanité va se poursuivre en respectant chacun et chaque religion, et que les coupables seront traqués, retrouvés, jugés et punis pour leurs crimes!


#JeSuisCharlie #NousSommesCharlie
Ne plions pas face à leurs menaces!

J'ai aimé ce matin :

About Lady Breizh

4 commentaires:

  1. Bien d'accord, nous sommes tous solidaires mais je refuse de laisser la haine monter... Ces actes sonbt inacceptables quel que soit le pays où ils se produisent. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi... J'étais sidérée d'apprendre que des gamins avaient été tabassé dans leurs écoles car ils étaient d'origine musulmane tout comme les blasphème des mosquées... Mais quand on voit ce qui se passe dans le monde, c'est d'autant plus sidérant surtout vu l'actualité au Nigéria :(

      Supprimer

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.