Coquillage

La Crépidule ou Berlingot de mer!

Demat chers lecteurs,

Un article écologique, économique et culinaire à la fois aujourd'hui, car je vous emmène découvrir la crépidule, autrement appelée Berlingot de mer :)

Qu'est ce qu'une crépidule?

La crépidule est originaire de la façade atlantique de l'Amérique du Nord. Ramenée via les transports maritimes, elle est devenue invasive en Europe, surtout sur les côtes Bretonnes, dans la baie de Cancale et de Saint-Brieuc.

Les crépidules vivent sur nos côtes, à faible profondeur, et s'encastrent les unes sur les autres, formant des colonies qui résistent facilement au courant et à la plupart des prédateurs.  Ainsi, la crépidule envahit nos côtes depuis 35 ans en proliférant et en tapissant les fonds marins!

Crédit Photo : Luximer magazine
Pourquoi elle est invasive?

Sa présence affaiblit les huîtres, les coquilles Saint-Jacques et les moules. Or, cette espèce invasive peut être facilement draguée. Ainsi depuis quelques années, la création d'une filière se met en place pour tenter d'enrayer cette situation et de valoriser ce coquillage.

Crédit Photo : Chartier jules michel

Comment valoriser la crépidule?

- La chair

La chair de la crépidule est souple et tendre avec des arômes de noisettes offrant des saveurs aussi raffinées que les moules. La crépidule est riche en protéines et en oligo-éléments

En Amérique, ce coquillage est consommé couramment mais en France, on peine à le valoriser bien que certains chefs le mettent à leur carte, notamment dans la Baie du Mont St-Michel.

Jusqu'à présent le décorticage manuel freinait son développement mais récemment, une entreprise Bretonne ALD a développé une méthode de décorticage à froid et à l'eau de mer. Ce procédé a l’avantage de préserver toutes les qualités naturelles, gustatives et nutritionnelles du coquillage.

Associée à des ostréiculteurs de la Baie de Cancale, ils exploitent une ressource naturelle qui est abondante, et contribuent ainsi à la préservation du milieu naturel marin et à la bonne santé des autres coquillages.


- La coquille

Le coquillage est entièrement valorisé car, broyée, sa coquille sert avantageusement de substitut à des ressources marines fossiles, actuellement surexploitées, telles que le maërl que l'on retrouve dans les nourritures animales. 

Elle peut aussi substituer les gravillons, entrer dans la composition de revêtements, ou encore être utilisée comme engrais.

Comment les déguster?

Crue, elle développe une saveur iodée prononcée et, légèrement cuite, elle évoque la noisette, voir le champignon.

Attention, la préparation de la crépidule demande une attention toute particulière : il est nécessaire de la congeler après l’avoir dé-coquillé pour éviter qu’elle ne bleuisse, et sa cuisson ne doit pas excéder 15 secondes au risque d’être caoutchouteuse

En salade ou sur des spaghettis, poêlée ou en coquille, il n'y a plus qu'à goûter! Les professionnels de la mer sont unanimes : consommer le Berlingot de mer contribue à la sauvegarde d’espèces plus fragiles, comme la coquille St-Jacques, l’huître ou l‘ormeau.

Grâce à ALD, Atlantic Limpet Development, sur Cancale, vous risquez de voir prochainement débarquer dans vos supermarchés ce coquillage prometteur au goût et à l'avenir!

De mon côté, j'ai eu la chance de les goûter via un proche qui les aident dans leur processus de fabrication et qui m'a ramené un sachet.


Je les ai simplement poêlées avec du beurre, un peu d'ail, de persil, quelques condiments et des algues séchées, c'était délicieux! :-)


Alors ça vous tente? Peut-être en avez vous déjà mangé.

Bon appétit :)

Plus d'infos :
Berlingot-de-mer.fr avec des recettes sympas
Luximer-magazine.com/en-savoir-plus-sur-la-crepidule

AOÛT 2016 : La société a malheureusement été placée en redressement judiciaire, pas sûre que vous puissiez trouver des crépidules dans votre supermarché...

About Florence

9 commentaires:

  1. Je ne connais pas, mais tu m'as donné envie de goûter! Tu sais où on peut en trouver?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me renseigne et je reviens vite vers toi mais je pense que ça sera au rayon fruits de mer dans les surgelés du supermarché. Bises

      Supprimer
    2. Je regarderai à l'occasion! Merci :)

      Supprimer
  2. La crépidule, quel drôle de nom :D ton article m'a donné envie d'y goûter, moi qui adore les fruits de mer, je suis sûre que ça devrait me plaire. Il va falloir que je regarde de plus près les rayons poissonnerie et surgelés la prochaine fois que j'irais faire mes courses :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras si tu en trouves et comment tu as trouvé ça :)

      Supprimer
  3. Je ne connais pas mais tu m'as donné envie de venir planter ma fourchette dans ta préparation.
    En Belgique, on a très très peu de choix niveau crustacé. Je me souviens qu'on a adoré la Bretagne pour ce côté-là aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu en trouveras si tu reviens en Bretagne!

      Supprimer

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.