Asie

Bali #5 : Trekking dans la jungle

Demat les voyageurs,

Aujourd'hui, je vous emmène dans la campagne Balinaise pour découvrir le vrai visage de Bali, une fois sorti des sentiers touristiques.

Ce matin là, accompagné d'un guide, on a fait un trekking dans la jungle, un moment extraordinaire que je ne suis pas prête d'oublier... A travers ces quelques heures de randonnée, on a découvert la nature qui est si riche, mais aussi de nombreux visages. Allez viens, je t'emmène sur nos traces :)


Notre guide était jeune, une vingtaine d'années, mais vraiment sympa et avec un très bon niveau d'anglais. Il a su prendre le temps de nous expliquer son pays, sa nature, sa culture, c'était vraiment très enrichissant.


Ce qui m'a marqué, c'est que malgré son jeune âge, il voit déjà l'évolution de la culture et des mentalités évoluer sur les jeunes générations, cette occidentalisation qui standardise tellement de choses...

Heureusement, la nature, elle, n'est pas influencée par tout ça, bien que les Balinais rencontrent quelques difficultés dans la logistique des ordures ménagères.

J'ai été émerveillée par cette nature, sa richesse, le nombre de plantes et d'arbres qui poussent. Sur les deux photos suivantes, vous pourrez voir des fruits de cacaoyer, ils peuvent être rouge ou jaune. La dame au turban sur ma première photo d'article est d'ailleurs en train de tailler le fruit pour récupérer les graines de cacao.


Il n'y a pas que l'homme qui savoure ces offrandes de Dame Nature, les écureuils aiment aussi les noix de coco et les fruits de cacao visiblement :)


Il y a beaucoup de bananier dans la nature et j'ai été étonnée car à Bali, il cuisine également la fleur de bananier pour parfumer certains plats locaux. Je ne savais pas qu'elle se mangeait.


Tout comme la veille, on a eu l'occasion de découvrir l'habitat des Balinais à travers quelques fermes.


J'aime beaucoup leurs ruches et bien étonnée par le calme des abeilles.


Bien qu'une partie de la population soit d'origine Musulmane, les Balinais pratiquent l'hindouisme, il est bien particulier à Bali car il intègre des éléments animistes, du culte des ancêtres et bouddhiques.

De nombreuses fermes élèvent donc des cochons.


Il y a beaucoup de chiens sur Bali, bien qu'ils soient souvent sales voire galeux, les Balinais aiment leurs chiens, ils gardent les maisons avec beaucoup de rigueur. Malgré beaucoup d'amour pour les chiens et les chats, on m'a conseillé de ne pas les approcher et surtout de les caresser. Ils peuvent se montrer agressifs et la rage est malheureusement bien présente sur l'île.


Là aussi, on retrouve les coqs de combat pour les cérémonies.

Voici des graines de caféier. La culture du café est importante sur Bali. N'aimant pas le café, on n'a pas visité l'exploitation mais l'île conçoit l'un des cafés les plus chers au monde. 


Le kopi luwak est un café récolté dans les excréments d'une civette asiatique, du fait d'une digestion quasi absente.

La civette consomme les cerises du caféier. Elle digère leur pulpe mais pas leur noyau, qui se retrouve dans ses excréments. Les sucs gastriques du tube digestif de la civette sont composés d'enzymes qui font subir une transformation bénéfique aux arômes des grains de café.

Ce café est produit essentiellement dans l'archipel indonésien, à Sumatra, Java, Bali, Sulawesi, aux Philippines et dans le Timor oriental. Le kilogramme vaut parfois plus de 1 000 US$.

Crédit photo : Perinet

Le guide, nous a beaucoup parlé de son enfance et il nous a même montré quelques astuces comme la sève de feuilles qui permet de faire des bulles ou encore une autre feuille qu'on peut lancer comme on lançait nos avions en papier ;)


Vous croiserez de nombreuses vaches dans la campagne Balinaise, elles ne sont pas élevées pour leur viande mais plutôt pour le travail dans les champs et les rizières.


Comme la veille, le guide nous a conduit dans une famille Balinaise. Ce couple âgé vit paisiblement dans la campagne. Là encore, leur mode de vie m'a marqué, d'une telle simplicité mais très spartiate pour nous.


Ce couple de plus de 75 ans, vit dans une maisonnette composée d'un coin cuisine et d'un coin nuit avec là aussi une pièce de vie commune en extérieur pour les cérémonies et le jardin des ancêtres.

Voici leur lit...

Vous imaginez vous dormir comme ça? Et pourtant, comme toujours, ils avaient le sourire et semblaientt si heureux.


Vous aviez déjà vu comment pousse un ananas? J'étais très surprise, je n'imaginais pas ça comme ça :)


On poursuit la balade avec quelques challenges comme la traversée d'un précipice sur un pont en bambous.


Je les trouve trop belles ces vaches Balinaises avec leurs pâtes blanches et leurs yeux de biches.


Vous croiserez régulièrement de femmes portant des charges diverses et variées. J'ai été épatée par le poids qu'elles sont capables de porter.


Soudain, au milieu de la nature, une "piscine", permettant aux locaux de venir se rafraîchir et se laver.


En plus des noix de coco, des ananas, des bananes, des mangues, des papayes, on trouve aussi des piments dont les Balinais sont friands. Si les restaurants s'adaptent aux locaux, vous aurez surement la bouche en feu en mangeant dans de petits restaurants ou chez les marchands de rue :)


On quitte la jungle pour arriver dans les rizières.


Je sais, c'est cliché, mais j'attendais vraiment de pouvoir voir les femmes avec leur chapeau conique et leur faucille.


La balade s'achève là, on rentre jusqu'à l'Elephant Safari Park pour se restaurer avant de prendre la route pour Jimbaran. Notre séjour dans la région d'Ubud s'achève. En quittant la région, j'ai eu l'occasion d'admirer de magnifiques rizières en terrasses :)


J'arrête-là pour aujourd'hui et je terminerai cette belle journée demain en t'emmenant à Jimbaran pour un sublime coucher de soleil :)

Bonne journée

About Florence

2 commentaires:

  1. Ça fait du bien de s'écarter des sentiers battus... Merci pour ce chouette article.

    RépondreSupprimer
  2. Superbes photos! j'adore les p'tits cochons :-)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.