Asie

Bali #4 : Elephant Safari Park

Demat cher lecteur,

Es-tu prêt pour de nouvelles aventures en Indonésie? Aujourd'hui, je t'emmène voir les éléphants sous plusieurs aspects : l'Elephant Safari Park et la grotte des éléphants.

Ce matin là, départ pour le parc des éléphants. J'avais déjà eu l'occasion de rencontrer ces gros pachydermes en Thaïlande (Voir ici ma journée avec les éléphants) et j'étais ravie de les revoir bien que le contexte joue un peu avec ma conscience.

Bien que le parc soit entièrement dédié aux éléphants et que sa cause soit noble, protection des éléphants venus de Sumatra où ils sont agressés par les populations parce qu'ils ravagent les cultures, toute cette attraction autour des éléphants me fait parfois mal au cœur... Cette balade à dos d'éléphant n'était pas incluse dans notre package lorsqu'on a réservé nos activités, mais une fois sur place c'était en plus dans notre programme.


La balade était beaucoup moins sympa qu'en Thaïlande car on s'est contenté de faire le tour du parc alors que dans mon précédant voyage j'avais arpenté la jungle Thaïlandaise et traversé une rivière... C'était beaucoup plus fun et impressionnant.


La seule chose qui m'a totalement déroutée, c'est l'obéissance de ces grands mammifères. Avec de simples mots, ils sont capables de réaliser de sacrés prouesses. J'espère juste qu'ils n'ont pas été maltraités pour apprendre ces différents ordres.


Les éléphants jouent au foot, au basket, ils peignent et joue de l’harmonica !


Le show se termine par une explosion d'eau fraîche sur le public

Malgré toute cette appréhension autour des éléphants et de leur mode de vie dans le parc, on apprécie la rencontre; mais je ne vous conseillerai pas de le faire lors de votre voyage, il y a bien plus de jolies choses à faire et à voir sur l'île.


Il y a une chose que j'ai apprécié dans le parc c'est le musée sur les éléphants. On apprend énormément sur leur histoire parfois peu glorieuse avec le braconnage et leur anatomie.


Une fois de retour sur Ubud, on se rend à pieds au temple Hindou Goa Gadja autrement appelée la Grotte de l'Éléphant. Il n'y a pas d'éléphants dans cette grotte mais l'origine de son nom reste mystérieuse.

Sur le chemin, on a pu observer de nombreuses échoppes d'artisans locaux ainsi que de magnifiques rizières. Même si j'ai râlé après l'amoureux car le chemin n'est pas idéal à pieds du fait de la circulation et du manque de trottoirs, j'avoue que je râlais moins par moment, obnubilée par cette nature si magnifique.

 Une pépinière où les orchidées poussent dans des pots suspendus.


On s'est demandé qui pouvait acheter de telles sculptures, mais vous trouverez beaucoup de statues impressionnantes d'avant certains grands établissements et sur les ronds-point.


Si j'avais pu, j'en aurai ramené une avec moi, je fonds totalement sur leurs portes sculptées en bois. Elles sont juste de toute beauté avec un tel travail d'orfèvre, c'est impressionnant !


Après 6 kilomètres, on arrive enfin à la Grotte des éléphants et après avoir affronté la horde de marchands ambulants, on pénètre dans un endroit si paisible au milieu d'une nature luxuriante.


Avant de pénétrer à l'intérieur de la grotte, il vous faudra entrer dans la bouche menaçante d'un démon représenté avec une tête de Kâla et les yeux globuleux typiques de ces sculptures.

 Pour respecter les traditions Balinaises, je porte un Sarong pour couvrir mes jambes.

La grotte n'est pas très grande, vous y trouverez deux alcôves, sur la gauche se trouve une petite une statue de Ganesh et sur la droite, un petit autel est décoré de lingams, symboles de Shiva, et de yonis qui évoquent l'énergie créative féminine.


A l'intérieur vous verrez les nombreuses offrandes faîtes par les Balinais. On retrouve souvent des fleurs, de l’encens, des biscuits et parfois même une cigarette si l'ancêtre vénéré aimait fumer.


À l'extérieur, un escalier permet d'accéder au bassin de Patirtaan. L'eau du bassin est sacrée et utilisée lors des cérémonies. Les statues autour des bassins représentent les anges Widyadara-Widyadari.


Les alentours du temple sont aussi grandioses.

Je suis impressionnée par l'architecture des temples.


Après ces nombreux kilomètres sous cette chaleur, j'étais épuisée, on est allé se restaurer dans un petit restaurant servant des tapas : le Warung biahbiah. C'était délicieux !


Une bonne nuit de sommeil nous attend car demain on part pour une journée de trekking dans la jungle et mon petit doigt me dit que ça ne sera pas de tout repos :)

A demain

Précisions :
- Entrée pour le temple 15 000 Roupilles/ personne
- Il vous faudra un Sarong (comme un paréo) pour rentrer dans le temple comme dans la plupart des temple à Bali, il faut que vos jambes soient couvertes même si vous êtes un homme ;)

About Florence

2 commentaires:

  1. Encore une belle balade ! Je partage tes appréhensions concernant les éléphants, je crois que je préférerais les voir dans la nature dans une réserve par exemple... La nourriture a l'air délicieuse, miam ! Bises

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.