lifestyle

Quand France 5 réveille les femmes

Demat chers lecteurs,

Si tu es un homme, ou même une femme, et que le sujet tampons, serviettes ne t'intéresse pas, point la peine de poursuivre la lecture de cet article qui s'avère différent de ce que j'ai l'habitude de partager sur le blog.

Si ça t'intéresse, n'hésite pas à lire jusqu'à la fin et même à partager ton avis :-)

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux se réveillent autour de l'émission de France 5 sur les tampons et sur les éléments dangeureux que l'on y trouve... (Voir le replay de l'émission) Cela semble étonner beaucoup de femmes alors que les serviettes ont fait polémiques pour les mêmes raisons, il y a quelques mois.

Je ne jugerai pas les personnes qui en mettent chaque mois pour palier aux menstruations féminines, car j'en ai utilisé aussi pendant des années.

L'objectif de cet article est de partager mon expérience sur les alternatives aux tampons et serviettes.

Dans un premier temps, il existe des serviettes, protège slip et tampons Bio comme la marque Natracare par exemple. Ils sont en coton BIO et garantis sans parfum, sans chlore, ni plastique.

Pour les plus réticentes et les plus averties, il y a aussi les protections hygiéniques en coton lavable en machine et réutilisables (on en trouve  sur ce site). J'utilise depuis quelques années des cotons et essuie-tout lavables mais j'avoue n'avoir jamais testé cette alternative là. Je me dis que ça viendra surement un jour, peut-être même avec les couches lavables pour mes futurs enfants.

Mais depuis quelques mois, de mon côté j'utilise une cup. Quèsaco me diront certains ? 

La cup menstruelle est une protection hygiénique réutilisable. Elle se place, presque comme un tampon sans applicateur, dans le vagin pour recueillir les règles.


J'ai lu plusieurs articles sur le sujet il y a deux ans, mais je n'ai pas franchi le cap de suite, même si je trouvais le principe génial, économique et écologique.

Elle est en silicone, sa durée de vie est d'environ 10 ans... Du coup plus de produits toxiques dans mon corps, moins de déchets dans ma poubelle pour la planète et puis une grosse économie sur l'achat de tampons et serviettes chaque mois...

Après le départ de ma maman, je souhaitais vraiment revenir à des choses plus naturelles pour moi et pour mon corps. Je mange de plus en plus BIO, je limite le gluten et le sucre, j'utilise un savon naturel sous la douche et un shampoing BIO, j'utilise pratiquement que des produits cosmétiques naturels et/ou BIO (eaux florales, crèmes bio, démaquillant bio, masque à l'argile et aux huiles essentielles). 

Côté Make-up, je transite au fur et à mesure vers des produits BIO également en attendant de finir mes flacons, car je ne suis pas pour le gaspillage non plus...

Pour la plupart des femmes en âge de procréer, il y a un élément majeur dans le débat santé, les hormones... Sous forme de pilules, de patchs, d'anneaux, d'implants, de stérilets à hormones, on y passe presque toutes... Après 6 ans de pilules et 2 ans de patchs, je ne voulais plus d'hormones artificielles et j'ai demandé à deux reprises un stérilet en cuivre à ma gynécologue. La première fois, elle n'était pas pour du fait que je n'ai jamais eu d'enfants, puis après le décès de ma maman, j'ai refait une demande en insistant bien et elle a accepté de m'en poser un.

Les avis étaient variés, règles plus douloureuses, plus longues, plus abondantes, allergie au métal, grossesse même sous stérilet... mais bon j'ai décidé de le tester par moi-même, car chaque femme est différente.

Je ne rentrerai pas dans les détails car ce n'est pas le sujet, mais voilà bientôt 2 ans que je l'ai et si c'était à refaire, je le referai avec plaisir. Alors oui, n'ayant pas eu d'enfants, la pose a été très douloureuse, oui, j'ai plus mal qu'avant au ventre chaque mois le premier jour, mais honnêtement, pour tout le reste, je suis hyper satisfaite. Plus d'hormones, plus de questions à se poser du type "ai-je bien pris ma pilule ?", etc.

Avec tout ça, il me restait le problème des tampons et serviettes... Alors en discutant avec une amie qui a aussi un stérilet en cuivre, elle m'a parlé de sa cup... J'avais peur, car tout le monde m'avait dit qu'avec le stérilet en cuivre le flux était plus important... Ma principale réticence ? On ne peut pas toujours vider et rincer sereinement sa cup, car tous les toilettes n'ont pas de lavabo à l'interieur...

Mais ce jour-là, elle m'a rassurée, elle m'a dit qu'elle ne la vidait que deux fois par jour, une fois le matin et une fois le soir. Du coup, je me suis dit pourquoi pas et j'ai acheté ma première cup à la Biocoop d'Auray.

J'ai pris une cup en taille S et avec une tige, et j'ai malheureusement fini aux urgences le deuxième jour d'essai car impossible de l'enlever malgré plusieurs tentatives...

En racontant ma mésaventure à une autre amie proche, elle me disait qu'elle utilisait elle aussi une cup mais avec un anneau plutôt qu'une tige. J'ai donc réinvestit dans une deuxième cup avec un anneau et une taille M cette fois-ci, et depuis plus de soucis...


Voilà plus d'un an que je l'utilise chaque mois et honnêtement, même si les débuts ont été compliqués, je ne regrette pas d'avoir persévéré.

C'est très simple d'utilisation, il y a juste quelques précautions à prendre :

  • vider et bien rincer sa cup toutes les 12h maximum.
  • bien se laver les mains avant et après toute manipulation,
  • avoir une hygiène irréprochable (on néttoie à l'eau la cup entre chaque utilisation pendant les règles et on la stérilise avant et après les règles. De mon côté j'ai acheté un stérélisateur, quelques minutes dans de l'eau au micro-onde et puis c'est tout)
C'est plutôt basique comme précautions, pour le reste, je vous laisse regarder sur internet, il y a de nombreux articles et forums qui existent sur le sujet, mais si vous voulez en savoir plus ou si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'envoyer un mail ou un MP sur Facebook, je prendrai le temps de vous répondre.

Tout ça pour vous dire que oui, il y a de nombreuses cochonneries dans ces choses que l'on place au plus près de nos parties intimes et fragiles, mais oui, il y a des alternatives.

Aujourd'hui, je suis vraiment ultra satisfaite du combo stérilet de cuivre et cup, même si j'ai appris l'autre jour qu'il fallait bien appuyer sur la cup pour enlever l'effet ventouse avant de la retirer (c'est les deux petits trous visibles sur la cup qui le permettent), afin de ne pas avoir de soucis car dans le cas contraire, on peut faire bouger son stérilet...

C'est un article peu habituel sur le blog, mais je m'offusque de voir que cette émission fait autant de ramdam alors qu'on a eu la même chose pour les serviettes précédemment... Alors même s'il faudrait limite vivre en autarcie pour se protéger des nombreuses choses néfastes de notre environnement, c'est des petits gestes et des petits changements qui peuvent faire bouger les choses pour vous et pour la planète :)

Un seul conseil, ne vous braquez pas si ça ne marche pas de suite, essayez un autre modèle, une autre taille, placez un protège slip au départ si vous avez peur des fuites, et vous verrez qu'avec le temps on s'y fait bien et on ne s'en passe plus :-)

Plus d'infos :

Acheter sa cup :

About Florence

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot!
Je prendrais le temps de vous répondre :-)
A très bientôt
Florence

Fourni par Blogger.